Le top 50 de vos poésies

Veuillez svp voter et donner un j’ aime  uniquement sur la page d’ accueil (HOME ) sur laquelle il y a tous les poèmes avec images .Voir le lien ci-dessous

VOTEZ

3 j’ aimes =  vous grimpez d’une place dans le classement

  • Proposez moi en commentaire svp d’ autres poésies…

Réglement : vous avez la possibilité de mettre 1 seule fois un j’ aime sur votre propre poésie

 TOP 23

L’ Amitié,en virtualité je te le dis ...

Quel mot magnifique !

Quel mot rare et impérissable !

Quel mot magique et indispensable !

Amie fidèle de l’ ouïe, du réconfort,

de la protection.

Elle ne juge pas,

même quand on a tord.n’ est ce pas ?

Elle nous porte toujours de l’ attention.

Elle embellit ceux ou celles qui font preuve de patience.

Et leur fournit soutien, connaissance et conscience.

N’ essayer surtout pas de l’ acheter..

N’ avez vous aucune fierté !

C’ est une chose qui s’ obtient au fil du temps…

En la convoitant.

Progressivement ,doucement,tendrement, car elle se gagne spontanément.

A condition que vous l’ ayez partagée naturellement.

Elle met au défit toutes les lois du temps,

Elle nous rassemble dans les pires moments .

Elle n’ a que faire de la distance .

Elle n’ a que faire du changement.

Elle crée un trou noir dans l ‘ Espace -temps

Afin que vous jouissez de son bonheur

présent.

De ses 4 sens.

Maintenant.

Vous obtiendrez ainsi la reconnaissance .

Oh quelle chance ! Mes très chers amis…

Cependant, elle se heurte parfois contre son ennemi juré

La virtualité.

Mes condoléances !

Triste réalité !

Patience de kamikaze !

  • Oh Toi, Amitié !

Ecoute moi ?

 » J’ utilise les nouvelles technologies pour leur faire croire qu’ ils se sont rapprochés »

Par de longues et interminables paroles au téléphone …

L’ horloge sonne et encore sonne…

Oh ciel ! Comment le denier est- il tombé ?

Je n’ ai point le temps de te rencontrer…

Envoûtée ou emprisonnée.

J’ en oublie même mes priorités…

De toute façon.

Toi,tu es démodé…

  • Oh Toi, virtualité !

M’entends-tu ?

 » Je suis et resterai à jamais ton complément,ta moitié…Je ne serai jamais démodée  »

Grâce à toi, je suis forte et toujours sollicitée …

Dans le creux de leurs oreilles.

A leurs trépidants réveils.

Je leur murmure ces quelques mots en se réveillant :

 » Mes amis ! Sortez,sortez.Rassemblez-vous … Ensemble . Dès aujourd’ hui, moissonner le blé impérissable de votre amitié …

Bêchez,bêchez… Et enterrez les épis qui ont été souillés….

Ecrit par Joshadel

TOP 22

Oh ! P’tite femme.

N’ aie pas peur de moi

Je ne suis pas un loup,

Ni un voyou .

 

Ne te saisis pas !

Pourquoi tu me fuies ?

Et pourquoi tu ne me parles pas ?

Je vais mourir d’ ennui !

 

Oh ! P’tite femme.

Tu m’ as enroulé avec du papier cellophane.

Tu as mis sur mon dos d’ innombrables étiquettes

sans même essayer.

De me connaitre sans ma casquette.

 

Oh ! P’tite femme.

Si tu me tournes le dos sans même me regarder.

Comment puis t’ honorer…

Si je n’ ai aucune chance de me rapprocher .

Je ne donne plus de CV…

Fais moi confiance.

Avec le temps, j’ en perds le verbe.

Ma langue n’ a plus d’ importance.

Je ne souhaite pas de t’ être acerbe.

Et je deviens de plus en plus paresseux .

 

Oh ! P’tite femme

Prends le temps de m’ accorder .

Ce moment.

Qui pour moi sera un jour très important.

Accompagne moi dans mes élans de convoitise ..

Je t’ en serai gré et tu seras à jamais ma promise .

Ecrit par Joshadel

TOP 21

FIL(2)

Souffle le vent sournois dont le son seul me glace,
Travesti en angoisse aux goûts des baisers sombres
Du soleil agonisant, que l’ombre terrasse
Sans bruit infernal, et sans heurt ni décombres.

Effrayée, chaque fibre, sur ce fil fantôme,
S’échauffe, me fait mal, affaiblie de douleur.
Et de la plante des pieds jusqu’à mes paumes
Afflue cette plainte folle, enflée par les heures.

De la fosse insondable gonfle un parfum de boue.
Mes ailes volées, mon équilibre fragile…
Ce vide d’épouvante me tient encore debout
Mortel funambule dans mon tombeau d’argile.

Et le sang de mes plaies, et l’eau de mes paupières
Plongent ensemble en paix dans ce ciel à l’envers
Où brillent des flaques, fabuleuse lumière
De fragments d’étoiles ou du feu des enfers…

© Emilie BERD 5 mars 2018

TOP 20

L’ Olive

Si notre vie est moins qu’une journée
En l’éternel, si l’an qui fait le tour
Chasse nos jours sans espoir de retour,
Si périssable est toute chose née,

Que songes-tu, mon âme emprisonnée ?
Pourquoi te plaît l’obscur de notre jour,
Si pour voler en un plus clair séjour,
Tu as au dos l’aile bien empanée ?

Là, est le bien que tout esprit désire,
Là, le repos où tout le monde aspire,
Là, est l’amour, là, le plaisir encore.

Là, ô mon âme au plus haut ciel guidée !
Tu y pourras reconnaître l’Idée
De la beauté, qu’en ce monde j’adore.

(Joachim du Bellay)

TOP 19

Voyage ancestral et discernement

Une nuit, je fis un rêve dans lequel j’ imaginais

un monde.

Ou toutes les nations étaient en paix,

ou les différentes couleurs s’ unissaient à jamais

ou la paix était l’ unique effigie de toutes les monnaies .

 

Oh sacrebleu ! Pourquoi aimons nous la guerre ?

Depuis la nuit des temps,

nous nous battions pour la terre.

De quel droit agissons nous pour faire couler le sang

 

N’ avons nous pas assez de richesse ?

Pourquoi nous en faut il toujours davantage ?

Pourquoi on ignore le partage ?

De Carthage, quelle détresse !

 

Oh Dieu Mère nature, je n’ appartiens qu’ à toi

Au cœur de mes entrailles, le sang rouge ruisselle

Dans les bombardements, je me mêle à la poussière

J’ en tremble et je vois s’ écrouler d’ innombrables toits

A ma surface.

Un tas de cadavres surplombé de gigantesques pierres

 

Le chaos pour une poignée de sable.

N’ avons nous pas de dignité ?

Sommes nous incapable …

De nous aimer et nous respecter…

 

Un jour viendra ou les regrets seront de mise

ou notre inconscience nous sera transmise

ou les conséquences de nos actes nous seront fatales

Que dieu vienne en aide aux chacals !

Ecrit par Joshadel

TOP 18

La chrysanthème

Fleur aux milles pétales.

Ta couleur soleil or nous ravit à merveille

Ton parfum enivre toutes nos abeilles

T ‘ es vraiment un ornement épiscopal

 

Après avoir migrer vers des terres inconnues,

des milliers de papillons,

à ton pistil viennent se poser.

Ils te remercient de tout cœur pour ton infime hospitalité.

Et repartent après s’ être bien reposer.

Cela ne semble t-il pas incongru ?

 

Fleur aux milles pétales.

Par ta beauté.

Tu illumines ma journée.

Tu crées en moi,  la joie de vivre.

Le bonheur d’ exister.

 

Fleurs aux milles pétales.

Tu es le plus beau cadeau qu’ une maman

puisse recevoir.

Il va s’ en dire, tu te mélanges

à toutes les roses sans les décevoir.

 

Fleurs aux milles pétales.

Tu es ma source,ma contemplation,ma poésie

Tu inspires en moi le plus grand bonheur

et j’ en oublie même tous mes soucis.

Le temps n’ aura jamais d’ effets sur ta splendeur.

Ecrit par Joshadel

TOP 17

Pluie et bonheur

Vous me contesterez, certes !

Quelle idée de faire un poème sur la pluie !

Oh mes semblables ! Lisez, lisez et vous comprendrez…

Toi,la pluie qui nous met en dehors de ta volonté dans nos cœur

La dépression .Ils ne comprennent pas !

Tu es celle qui nous apporte tant de bonheur .

En notre possession .

Sans toi, nous mourrions de Soif et de Faim.

Y a t-il une nature ce matin qui ne sollicite ton besoin ?

Oh pluie,  tu es la vie …

Tu es celle aux aurores qui aide les roses

à éclore .Tu es celle qui épanouit les peuplades désertiques

Tu assainis les terres ,tu les rends esthétiques .

Alors que l’ homme ne cesse de te rendre acide .

Quelle génocide !

Tu es celle qui nous apporte les magnifiques couleurs de

l’ arc en ciel .Tu es celle qui nous apporte Notre rayon de soleil

Quelle insolence, dit elle ! de penser mal de moi alors que je vous apporte

tant de merveilles .Que s’ abattent sur vous ,mes vilaines corneilles !

Ecrit par Joshadel

TOP 16

Le chat

Qu’ il soit guépard ou qu’il soit sauvage

tant d’ amours dans son regard.

Il a parcouru tant de rivages !

qu’ il  nous transmet l’ esprit du sage .

Il nous réconforte dans les moindres moments

par ses caresses en ronronnant

Que disent t-ils ses tendresses ?

je te serais à jamais fidèle. Ma maîtresse !

Et si parfois, il s’ en va,c’ est pour encore mieux

vous être reconnaissant .

Car Nul n’ a besoin d’ un chat qui vous

étouffe en grandissant .

Il élimine la vermine dans vos appartements…

Il apporte le réchauffement, la douceur,la tendresse

dans les pires moments .

Il est celui que Nos ancêtres,les Égyptiens

vénéraient…Car il éloignait Esprit,Démon et Malédiction

et rendait au Nil ,la terre fertile.

Ecrit par Joshadel

TOP 15

Femmes !

Eve était belle, ébloui par sa beauté, Adam a croqué la pomme… Nous sommes ses descendants… Merci aux filles d’Eve, d’entretenir l’héritage de la beauté. L’œuvre du Maître, mérite bien une poésie.

Ô fille d’Ève !… Divine créature,
Qui jette à nos yeux, sa beauté en pâture ;
Ô rose suave ! …Angélique nature,
Dont le charme envoûte et nous capture…

Quel maître peignit, ses yeux de diablesse ?
Dont la flamme, réfléchit toute noblesse ;
Quel Dieu dessina, ces formes de déesse ?
Dont l’âme, reflète toute la finesse…

Mythique comme Vénus, sortant de l’onde,
A l’aurore, quand ciel et mer se confondent,
Quand les rayons de lune, caressent les flots,
Le vent emporte ton parfum, d’un souffle chaud…

D’ un pas léger, elle glisse sur le sable,
Irréelle, comme sortie d’une fable,
Elle pose ses pieds nus, aux galbes harmonieux,
Tel le creux des vagues, qui ravissent les Dieux…

Ô femme inconnue, gracieuse ou sauvage,
Femme troublante, fidèle ou volage,
Femme fleur ou enfant, pure et fragile,
Lire au fond de ton cœur… Voir ton idylle…

Dans tes yeux émeraude, ou aigues-marines,
Dans tes gestes et ton corps de ballerine,
Dans tes mains de caresses et ta peau de satin, 
Fleurit la beauté…La rose n’a pas de fin…

Cupidon frappe en tous lieux, à l’heure dite,
Qu’importe Vénus, Freyja ou Aphrodite,
Chacun voit sa Vénus, de ses yeux amoureux, 
Secrète en son cœur, la richesse des Dieux…

« La Rencontre »… En soi-même, une naissance,
« La Passion »…L’Amour, entonne sa romance,
Et offre à l’être aimé, l’autre beauté,
Celle de son âme, secret d’humilité…

Ecrit par poesievoiretentendre

 

TOP 14

Le baiser 

un baiser,

tendre, symbole de

réconfort et sécurité .

Equilibre de 2 âmes attentionnées.

Mais si las ! Point de baiser tendre,

Certes, est promis à une vie sans félicité .

Un baiser,

fougueux est une déclaration à l’ Amour

Sans transition vers la deuxième strophe

Une invitation aux prochaines noces ?

Éteignez les abats- jours !

Un baiser,

furtif ou volé est comme un melon

vidé sans avoir goûté de sa tendre chair.

Des amants sans scrupules, dit on ?

Le mariage va coûter cher !

Un baiser,

richement passionné.

Quelle Décadence !

Oh pauvre aveugle ! Vient de se blesser.

Douleur et Souffrance

ne feront que l’ envie de

donner encore un baiser …

Ecrit par Joshadel

TOP 13

Oh océan !

Il n’ est de contrée plus étendue qu’ un océan

Dans ta splendeur,tu nous berces comme une maman

Ta couleur, nous rappelle nos merveilleux moments

Tu est la base solide sur laquelle repose le firmament

 

Tu es le symbole de la paix et de la liberté.

Ton parfum nous guide vers la spiritualité

Tu nous offres généreusement toute ta production.

Alors que nous,les hommes spéculons sur ta destruction

 

Tu es le miroir dans lequel le soleil contemple sa beauté

Oh océan ! Nous sommes tout petit devant toi

et nous oublions combien tu es grand et nous es cher dans ton éternelle loyauté.

Par tes vagues déferlantes,tu nous apportes le sable doux comme de la soie.

 

Au plus profond de ton cœur,

se cache de nombreux trésors

dont on ne connait pas encore leurs splendeurs

Tu es l’ origine de notre existence,

Sans Toi,nous n’ existerions pas !

Tu nous pousses vers la quête de la connaissance et de la vérité, n’ est ce pas ?

Oh Océan ! Pardonne nous nos offenses

Nous, les hommes ne réalisons pas que nous te faisons du tord  !

Joshadel

TOP 12

Le poème 

Tout est sombre,

Imprécis,

Jusqu’à cette vague promesse rose

Qui réinscrit

Les contours connus.
Le pré qui paraissait un lac d’ombre

S’incurve, comme hanche de femme

Sous la caresse de l’amant.

Les arbres qui s’appuient

A l’eau bleutée du ciel,

Ressemblent  à quelque gigantesque armure

Destinée à soutenir la nuit

Qui s’en va.

Et ils gardent leurs bras tendus pour rien.

Par Marie

TOP 11

Les rêves sont d’or

Mam’zelle Colibri

Le jour et la nuit
Se suivent et s’adorent
Sans jamais se toucher,
Sauf un peu à l’aurore.

La vie et la mort
Guettent les petites fourmis
À la recherche du trésor
Profondément enfoui.

Et s’entremêlent les espoirs
Dans cette chaîne infinie
De jours et de nuits
Où tu rêves sans éclore.

Mais les rêves sont d’or

TOP 10

Petite et fragile Aurélie

Petite et fragile Aurélie,

Depuis que maman est partie,

Tu hurles et tu pleures

À en déchirer ton cœur.

Petite et fragile Aurélie,
Depuis que maman est partie,
Tu supplie le messie, le créateur
Qu’elle soit là juste pour une heure.

Entendent-ils tes prières
Des confins de l’univers ?
Tu l’espère ardemment,
De tout ton coeur d’enfant.

Eh puis les jours passent,
Absolument rien ne se tasse.
La peine te ronge et te mange
Depuis trop longtemps petit ange.

Si seulement un matin,
Le ciel tombait dans ton jardin.
Vite ! va voir ta mère, crierait Dieu,
Pour une heure, tel est ton vœux !

Ecrit par Mam’ zelle Colibri 

TOP 9

Le grondement des poèmes 
Que m’importe en vérité Que tout se transforme en poussières Si je garde intact mes souvenirs d’hier, De ce que j’ai aimé, De quel amour j’ai vécu, De ces rencontres impromptues, De celle qui m’a le plus marqué, De cette joie quand je t’ai rencontré. C’était mieux qu’un rêve, Tout sauf un réconfort, Et mieux qu’une trêve, Dans ce monde d’inconfort J’avais craint que le grondement des poèmes se taise, Que l’inspiration me laisse désemparée devant cette feuille blanche, Et aujourd’hui je reprends la plume, à l’aise, Loin de tout ressentiment et de toute revanche. Que m’importe en vérité, Que tout se transforme en poussières, Puisque tu es à mes côtés Que tu as exaucé mes prières.
Je t’aime
Ecrit par Gyslaine le gal

TOP 8

la-cle-des-mots-recueil-de-poemes-et-activites-d-ecriture-au-cycle-iii

 TOP 7

Mon cœur de saumon

Je ferme les yeux, tu es presque là,
Je ressens la braise de ta passion de l’au-delà.
Ton étreinte remplie d’amour me comble,
Ta voix chuchotant mon nom me fait fondre
Loin! mais proche en pensée, tu fais naître ma volupté.

Tes va-et-vient imaginaires en moi
Me laissent en total émoi
Chaque mouvement de ton bassin contre le mien
Déclenche un tourbillon de folles sensations, me fait du bien
Et s’empare de ce qui reste de ma lucidité.

Tes mains s’aggripant fort à mes hanches
Pour augmenter mes frissons en avalanche.
Mes lèvres pulpeuses cherchant les tiennes
Ton regard plongeant dans mes prunelles châtaigne
Les enveloppant d’une tendre sérénité.

Je veux ressentir tout ce que tu ressens,
Je rêve de voir monter ton désir tout doucement
Contempler ton intense plaisir que mon corps voudrait t’offrir
Serait mon plus beau cadeau de l’éternité

Ecrit par Dina.D

TOP 6

Tant que tu vivras…

Tant que mes yeux brilleront de larmes
Tant que mon cœur se serrera de tant t’aimer
Et qu’aux sanglots et soupirs je ne pourrai résister
Je resterai la proie, que tout désarme.

Tant que ma main donnera ces douces caresses
Tant que mon esprit continuera de se contenter
Et mon cœur trouvera la grâce de chanter
Je trouverai l’allégresse.

Tant que je serai forte, à tes côtés,
Que la foi en toi, restera au fond de moi
Il y aura toujours bien d’autres joies,
Et des moments heureux à partager.

Tant que la porte, ne se fermera pas sur ma profonde douleur,
Je ne connaitrais pas l’abîme,
Et la lumière divine
Pourra alors m’atteindre.

Tant que tu vivras,
L’avenir, l’amour nous appartiendra.

Ecrit par Gyslaine

TOP 5

 Bonjour ou bonsoir avec du bonheur
 
Le bonheur se lit dans les cœurs
L’amour s’écrit avec toujours
La gentillesse est une caresse
L’amitié, que de la bonté
La présence source d’indulgence
La tendresse est une richesse
Que l’on a au fond de son coeur
Sachons cultiver ce bonheur
Passe une belle et agréable journée ou soirée
En ce jour qu’il soit plein de joie et de la bonne humeur
Gros bisous
Ecrit par Bernard

TOP 4

 » Poésies – Vidéos… Voir et Entendre « 

  «  JE SOMBRE, JE ME NOIE, NE ME SECOUREZ POINT ! … CAR C’EST DE MON PLEIN GRÉ, QUE DANS LA POÉSIE JE PLONGE ! … »
CELLE QUI FAIT CHANTER LES MOTS, CONNAÎT TOUTES LES NOTES… LA SEULE, SANS PARTITION…
PAS BESOIN DE CLÉ POUR L’IMPROVISATION, ELLE S’OFFRE À NOS YEUX, S’ÉCOUTE AVEC LE CŒUR…
PAR LA PLUME, S’EXPRIME ET S’ENVOLE AU VENT, VOYAGE SANS FRONTIÈRE, COMME UN VOILIER IMAGINAIRE… JUSQU’À FERMER LES YEUX, À LA DERNIÈRE ESCALE.

ALORS LE BATEAU, À QUAI NE REPARTIRA PLUS, TANT PIS ! … LA CROISIÈRE ÉTAIT BELLE !… 
MAIS AVANT D’ACCOSTER ET QUAND LA MER EST CALME, ENTENDEZ-VOUS LE CHANT DES SIRÈNES ?…
SACHEZ LES ÉCOUTER !…
ELLES CHANTENT, SI NOUS LES TROUVONS BELLES… OU ELLES PLEURENT, SUR NOTRE INDIFFÉRENCE !…
NE LES VOYEZ-VOUS POINT, À L’INTÉRIEUR DE VOUS ? ÉCOUTEZ BIEN, ELLES VOUS CHANTENT LA VIE !…
DANS TOUT VOTRE MÉPRIS…

TOP 3

 Mon fils..

“L’echo de sa voix je l’ai ressentie
Avec mon instinct maternel averti
Avant même qu’il ne m’appelle
J’ai entendu ses consonnes et ses voyelles.
Maman, il a juste crié
Et tout mon être il a chamboulé.
En 5 jours, il a grandi et embelli,
Mais son sourire enfantin toujours si doux, si joli!
Avec ses petits bras, il m’a serrée,
Contre mon cœur, je voulais le garder.
La vie nous met souvent à l’épreuve,
Et de fausses promesses, nous abreuvent.
Rester fort est le seul choix,
Même si on veut baisser les bras, des fois.
L’amour finit par triompher,
Et pour ses “zamours”, on est prêts à tout recommencer…
Oublier, pardonner et effacer,
Pour les voir heureux et satisfaits.
Ce soir, mon cœur de maman s’ennuie,
Mais le bonheur des retrouvailles me réjouit.
Mes enfants sont ma vraie joie
Et pour moi, c’est ma religion, même ma foi!”

Ecrit par Dina.D

TOP 2

Entre nous,
C’était installée cette étroite complicité
Qui nous permettait de combler,
Cette distance, ce trou.

Entre nous,
Le rire avait perdu ses couleurs,
Noyé par les pleurs,
Et ces sujets tabous.

Entre nous,
L’amour survit et nous dévore,
Du soir jusqu’à l’aurore,
Nous dévoile ses dessous.

Entre nous,
Le silence a quitté nos cœurs,
Et laissé cette place au bonheur,
Qui n’était que pour nous.

Entre nous,
L’océan traîne l’écume blanche,
Où des milliers de perles dansent,
Pour se pendre à nos cous.

Entre nous
La tendresse, les baisers se multiplient,
L’amour qui nous lie,
N’est fait que pour nous.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

 TOP 1

Papillon de nuit

Mam’zelle Colibri

Papillon de nuit,
Qui vole sans bruit,
Tes ailes diaphanes
Viennent bercer mon âme.

Papillon de nuit,
Tu es si joli,
Dis-moi le secret
Du bonheur, s’il te plaît.

Il n’y en a pas,
Me réponds-tu sans tracas,
Vis ta vie comme tu veux,
Et fais toujours de ton mieux.


Pssst… si vous voulez me suivre, je suis sur FacebookTwitter et Instagram
 !